Quelles sont les erreurs courantes à éviter à l’estimation d’une maison à Cachan ?

Partager sur :

L’estimation d’une maison à Cachan est une tâche complexe à réaliser. De fait, plusieurs éléments doivent être pris en compte lors de la démarche. Une erreur peut alors facilement être commise. Les plus courantes sont les suivantes. 

Ne pas considérer les particularités du marché local

Pour estimer la valeur d’un bien de manière précise, il est indispensable de prendre en compte les spécificités du marché local. De fait, les prix courants, les exigences des acheteurs ou encore l’état du marché peuvent varier d’une ville à une autre, voire d’un quartier à un autre. C’est pourquoi ne pas en tenir compte risque de fausser inévitablement l’estimation.

Négliger l’impact de l’emplacement du bien

L’emplacement est l’un des principaux éléments qui définissent la pertinence du bien. Son évaluation consiste à identifier les commodités à proximité de la propriété, à analyser la tranquillité du quartier ou encore son niveau de sécurité. Le négliger va irrémédiablement induire en erreur lors de l’estimation du bien.

Ne pas suffisamment évaluer l’état du bien

Analyser l’état de la propriété est nécessaire lors de son estimation. Mais pour réussir la démarche, il est crucial de prendre en compte chaque défaut du bien. Il faut ensuite appliquer la décote qui s’y réfère. Toute négligence de ce côté va mener vers une surestimation. Or, cela est compromettant pour la vente. 

Ne pas considérer les atouts du bien

Tout comme les points faibles de la propriété, ses atouts doivent aussi être pris en compte lors de l’estimation. Ce sont les éléments qui font sa particularité et qui peuvent apporter une surcote sur sa valeur. En négliger un reviendrait à sous-évaluer le bien sur le marché, c’est-à-dire à faire perdre de l’argent à son propriétaire.

Laisser place aux sentiments

Une estimation immobilière doit s’effectuer de manière objective. En laissant ses sentiments et ses émotions interférer dans l’évaluation du bien, le risque de surestimation est le plus à craindre. Voilà pourquoi il est conseillé à un propriétaire immobilier de ne pas entreprendre la démarche lui-même, mais d’en laisser le soin à un professionnel.